chronique Cylew

En décembre dernier, Cylew revient avec son deuxième EP « Black Lace Prophety ».
Son retour est marqué par la sortie de son nouveau clip tourné sur les rives de « Salton Sea » à quelques heures de route de Los Angeles. Un lieu apocalyptique voire franchement étonnant que l’artiste concilie avec brio à ses paroles.

C’est avec puissance et émotion que Cylew nous replace entre la pop des années 80 et le son rock noisy par cet échange guitare/batterie et cette signature vocale totalement atypique.

L’ambiance lugubre et romanesque dans laquelle nous plonge Cylew reflète radicalement le fond de sa vision du monde moderne : Un monde dans lequel survivre reste le seul mot d’ordre. Sans oublier, cette toile de fond apocalyptique mariée à un texte qui dénonce le combat permanant entre le bien et le mal qui subsiste dans notre inconscient.

Très proche de Bjork ou encore de The Kills, l’artiste s’impose avec maturité cette année. Un travail d’une qualité sonore qui mérite d’être écouté et de perdurer pour les années à suivre…

Sabrina

Rock In Chair est un webzine en plein essor. S'il vous plait, si vous souhaitez nous voir continuer et grossir encore plus en organisant d'autres évênements, vous pouvez nous soutenir en nous faisant le don que vous souhaitez!